Si vous n'avez pas encore entendu parler de Marie Cherrier c'est une lacune ! Cette jeune fille pétrie de talents était Découverte au dernier Printemps de Bourges. J’ai fait sa connaissance lors de sa prestation (ratée pour cause de technique défaillante) le 1er mai 2006, dernier jour du Printemps, après la conférence de presse de clôture. Mais les quelques bribes de chanson qu'elle a eu le temps de nous offrir m'ont accroché et intrigué. J'ai découvert une voix étonnante, à la fois gouailleuse et frêle, sortant d'un très joli corps cambré et longiligne, couronné d'un joli minois encadré de longs cheveux blonds.

J'ai cherché son album, d'abord sur Internet car difficile à trouver en magasin, et à la première écoute j’ai pris une grosse claque ! J'ai été littéralement scotché par sa voix et surtout par ses textes, tour à tour incisifs, mélancoliques ou joyeux, mais toujours extrêmement personnels et affûtés. Des mots actuels côtoient des mots plus recherchés (fieffée friponne) les mélodies sont plutôt simples, mais bien faites, parfois dansantes (valses). Beaucoup lui attribuent une paternité artistique avec Renaud (voire Brassens), qu'elle assume avec plaisir.

Le 13 mai suivant elle devait se produire à Saint-Florent sur Cher, après un show-case à la FNAC. Je vais la voir à la FNAC, j'arrive pendant sa répétition. J'en profite pour acheter son album (et le faire acheter à une copine) et je lui glisse quelques mots en lui donnant quelques photos d’elles prises par moi au Printemps. Un show-case est toujours un exercice difficile pour un artiste débutant, le public est surtout composé de consommateurs, qui s'arrêtent éventuellement quelques instants pour écouter. Mais Marie et ses acolytes (Franck, guitariste, et Damien, percussionniste) s'en sont bien tirés, le sourire aux lèvres, pieds nus comme souvent.

Le soir, à Saint-Florent, son interprétation était plus juste, plus enthousiaste qu'à la FNAC. Le son était bien meilleur aussi. Là, sur scène, elle s'est lâchée, semblait complètement naturelle, plaisantant entre les morceaux. Elle a même joué de l'accordéon, j'ai bien aimé. J'ai vraiment été conquis par sa fraîcheur et sa spontanéité. Dans le paysage show-biz actuel, du moins sa face la plus exposée qui a tendance à être très formatée TF1, ça fait plaisir. Le concert a duré environ 80 minutes, avec le rappel et les saluts. Après tous les trois ont retrouvé simplement le public à la sortie, pour vendre leur album et signer des autographes. J'ai encore pu discuter quelques instants avec Marie, mais pas trop, car elle était entourée de beaucoup de gens. Franck (le guitariste) était plus disponible.

Elle n'a que 22 ans (fin juillet), et a eu le virus de la chanson et de la musique par son père. Elle a conçu son premier album à 19 ans seulement, et le prochain est prévu pour début 2007. Elle est bien sûr auteur, compositeur et interprète de tous ses titres. Elle est accompagnée par deux jeunes musiciens de talents (eux-mêmes au sein d'un autre groupe nommé Popup) et le trio fonctionne à merveille sur scène. A leur public ils proposent leur premier album et les chansons qui seront sans doute dans le prochain.

Car Marie il faut l'écouter et la voir en live, c'est un bonheur ! Chaque prestation est légèrement différente des autres, dans les arrangements, la façon de chanter qui évolue subtilement, les instruments utilisés (guitare, basse, accordéon et percussions). Donc quand on a vu Marie, Franck et Damien sur scène, on n'a qu'une envie c'est les revoir ! Et en ce moment ce n'est pas trop difficile car le trio est très demandé un peu partout en France, même si leur région de prédilection est la région Centre, autour de Blois.

L'interview de Marie sur France 2 le jour de la fête de la musique a fait sensation. Bien qu'un peu stressée, elle a été très naturelle et a parfaitement répondu à Élise Lucet. Vous pouvez la voir en cliquant ici si vous voulez  (AVI - 90 Mo). Marie est déjà passée au Zénith d'Orléans, avec Pauline Croze et Olivia Ruiz, et passera aux prochaines Francopholies. Son album a déjà été réédité deux fois, avec un petit lifting graphique à chaque fois.

Et puis Marie est soutenue par un cercle d'amis enthousiastes et efficaces, dont "Ben", qui lui a créé un site et un forum très actif alors qu'elle se lançait à peine. A chaque concert il est possible de rencontrer Marie et ses musiciens, leur statut d'artistes en éclosion leur permet heureusement encore de garder le contact avec leur public. Elle est toujours de bonne humeur et accessible pour autographes ou photos, même si elle a un caractère bien trempé et une personnalité très affirmée. Mais c'est ce qui fait l'intérêt de ses textes, justement.

Malgré son emploi du temps surchargé elle prend même le temps de venir jeter un oeil sur "son" forum et d'écrire par mail : elle m'a remercié ainsi personnellement pour les photos que je lui avais remises à la FNAC de Bourges.

Et  puis, last but not least, Marie est si belle ! Sur scène, pieds nus, avec ses longs cheveux blonds cascadants et sa basse, elle fait penser à la Falbala des albums d'Astérix !

Ceux qui connaissent mes goûts musicaux savent que je suis moins porté vers les chanteurs à texte que vers le rock, mais Marie a été une révélation, donc je vous encourage à la découvrir de toute urgence.

Voici les liens principaux concernant Marie, Franck et Damien :




Photos