Le jour de sa sortie, le 14 septembre, tous les potes les plus assidus du forum qui lui est consacré se sont précipités dans les magasins pour acheter la précieuse petite galette. Sauf que le résultat a été différent selon les magasins. Autant Cultura et Leclerc proposaient normalement le CD (avec même une tête de gondole pour Marie chez Cultura), autant la FNAC continuait son mépris des consommateurs en ignorant purement et simplement ce CD. A Bourges on a même osé me répondre avec aplomb que le vendredi était une date bizarre pour la sortie d'un disque et que ce serait sûrement le lundi suivant, avec une mise en rayon le mardi ! Incroyable ! Sans oublier que sur le site web de la FNAC le prix est plus élevé que sur tous les autres sites que j'ai visités !
Au fil des semaines on avait découvert la pochette (réalisée par Caro, celle qui illustre déjà les partitions de certaines chansons de Marie vendues à la fin de ses concerts), puis la liste des titres. Ces titres étaient pour la plupart familiers aux spectateurs assidus des concerts de Marie depuis des mois. Et du coup il était curieux de lire des commentaires sur le forum de potes découvrant les chansons pour la première fois ! Voici le contenu du CD :
  1. Le temps des noyaux
  2. Les pattes du loup
  3. Tourterelle
  4. La belle vie
  5. Ben alors quoi ?
  6. J'tai inventé
  7. Pas d'ma faute
  8. La funambule
  9. Le café noir
  10. Apprends-moi à en rire
A peine dans la voiture je glisse le CD dans le lecteur et commence à écouter ses chansons déjà connues mais dont je sais qu'elles seront différentes de la version scène que je connais.
Tout de suite me saute aux oreilles la richesse incroyable des orchestrations ! Que de chemin accompli depuis le premier album ! J'entends distinctement des notes de piano, preuve de l'arrivée d'un nouveau musicien, Didier, aux claviers et à l'accordéon. Il y a même des cuivres de temps en temps, et du coup je me demande comment Marie et ses musiciens feront pour reproduire cet univers sonore sur scène. Peut-être avec un bon synthé ? Le premier choc vient de "Tourterelle" : la version de l'album n'a rien à voir avec la version live. Elle est toute calme, et la rage que mettait Marie à la chanter sur scène a totalement disparue. Il va falloir s'habituer. "La belle vie" aussi a beaucoup changé, mais les autres, dont "Café noir", restent globalement fidèles aux versions déjà entendues sur scène. Quelques notes de piano viennent juste appuyer le chant.
Quand le disque s'arrête, juste avant de le relancer, j'ai une pointe de regret quant à la durée : j'aurais aimé écouter Marie plus longuement que quarante minutes. Mais finalement ça n'a pas d'importance, les nouveautés apportées par ce disque sur des chansons qu'on croyait bien connaître vont nous enchanter pendant un bon moment. Sans compter la découverte des nouvelles versions sur scène, à cinq musiciens. Ca ne peut être que du bonheur musical ! Donc vivement le 18 octobre...

Edit du 20/09/2007 : aujourd'hui Marie est 10ème meilleure vente de CD à la FNAC !