Je ne vais plus beaucoup au cinéma ces temps-ci (par manque de temps et d'envie), le choix des films que je vais voir est donc important. Étant un grand fan de Quentin Tarantino, je m'attendais à aimer sa dernière oeuvre et je n'ai pas été déçu, bien au contraire ! Il a signé ici peut-être son meilleur film, un pur spectacle, bourré de clins d'oeils, de références, servi par une distribution parfaite et rassemblant tout ce qui fait qu'on aime un film de Tarantino... ou pas. On sourit déjà en voyant l'affiche et les caractères utilisés pour le générique, typiques des westerns des années 50. On sourit encore plus en découvrant Christoph Waltz, qui a marqué Inglorious Basterds. Il apporte à ce western atypique un décalage génial, par son élocution et sa manière d'être. Puis on découvre Leonardo DiCaprio, Samuel L. Jackson, et encore Don Johnson (Deux flics à Miami) et Quentin Tarantino lui-même ! Mention spéciale à Jamie Foxx qui porte quasiment tout le film sur ses épaules.

Tarantino ne perd jamais de vue le sujet principal de son film, l'esclavage et le montre parfois de façon brutale et inhabituelle. Les scènes géniales se succèdent, souvent d'une violence crue et tous les acteurs sont parfaits. Comme d'habitude je trouve que Leonardo DiCaprio fait trop jeune, mais il n'y peut rien, son visage est comme ça. Les dialogues sont soignés, ciselés, un régal. Vers la fin j'ai pensé à la scène finale de Scarface et il y a sans doute d'autres références à des scènes cultes du cinéma. La musique est très originale, mêlant musique de western, pop et rap. En un mot : jubilatoire !

AlloCiné