Je voulais beaucoup aller à ce concert car je savais qu'il aurait une saveur particulière. En effet c'est dans ce cabaret-restaurant, Les copains d'abord, que Marie a débuté, seule, et y a joué de nombreuses fois ensuite, d'abord avec Franck, puis avec Damien. Et ce soir ça allait être le premier concert de Christophe "Babar" en ce lieu.
Je pars de bonne heure car, n'ayant pas réservé de table pour dîner, un "pote" du forum m'a conseillé d'arriver tôt pour avoir au moins une place au bar. Mais là je suis quand même parti de très bonne heure, et quand j'arrive personne n'est encore attablé et le bar est presque vide. Je découvre "Les copains d'abord" pour la première fois. Le lieu est convivial mais très petit : une cinquantaine de couverts sont dressés, les tables sont très proches les unes des autres, et à peine une trentaine de personnes doivent tenir entre les tables et le bar.
Quand j'arrive je retrouve bien sûr Ben et une jeune recrue du forum, Flora. Nous bavardons jusqu'à ce qu'ils se mettent à table. Je m'installe alors sur un tabouret avec une bonne bière et je lis pour passer le temps. A partir de 21h00 les clients commencent à arriver, et à 22h00 le restaurant et le bar sont plein à craquer. Je fais la connaissance de la maman de Marie, une belle femme, de qui Marie tient visiblement pour sa beauté ! Bruno, son papa, est évidemment là aussi. Hier soir il chantait ici-même et beaucoup espèrent sûrement un duo ce soir, sur "Café noir" par exemple.
Après le dessert, à 22h45, les lumières s'éteignent. Marie, Franck, Damien et Christophe se frayent un chemin au milieu des tables jusqu'à la scène minuscule. La proximité avec le public est totale, les clients attablés touchent presque Marie devant son micro. L'ambiance est rapidement très chaude, chaque chanson est copieusement applaudie et Marie est visiblement heureuse de la réaction du public. Marie et ses parents entretiennent avec Manu, le patron, et le lieu, une relation particulière. Et ce soir cela se sent bien, l'émotion gagne plusieurs fois Marie et même ses musiciens, en particulier sur "Le bistrot" et "Café noir".
Ils chantent et jouent : "Manouche", "Gardez bien vos moutons", "7ème ciel", "Les baleines", "Funambule", "Tourterelle", "Le bistrot", "Ben alors quoi", "Marchand d'froufrous", "Le curé", "Le temps des noyaux" (titre annoncé par Marie elle-même pour une de ses dernières créations), "C'est pas de ma faute" (l'autre nouvelle chanson), "La belle vie", "Café noir", "J'tai inventé" et "Paysage perdu". Marie, toujours aussi spontanée, nous refait le coup du vrai-faux rappel, c'est devenu un gimmick maintenant.
Rien de particulier à signaler sur la prestation, l'enchaînement est nickel, sans accroc, si ce n'est un fou-rire de Marie au moment de présenter "Café noir", où elle remercie son papa. Je peux faire toutes les photos que je veux mais sans bouger, c'est impossible à cause du public serré autour de la scène. Et le duo espéré n'aura pas eu lieu.
Après le concert, je rentre tout de suite à Bourges. Inutile d'attendre Marie et ses amis, ils se reposent dans une chambre en attendant que la foule se disperse. J'ai su plus tard qu'ils n'étaient réapparus que longtemps après.
Dans le silence de la voiture (j'ai oublié mon autoradio) j'ai tout loisir de me remémorer le concert et je me dis que j'ai bien aimé l'ambiance cabaret, et la spontanéité induite par l'exigüité de la scène. C'était très différent d'un concert sur scène car les quatre compères jouaient au contact direct du public. Par contre il y avait peu de potes du forum (du moins identifiés) : il n'y avait que Flora, Ben, Jcditjo et moi, à ma connaissance. Et Franck et Bruno bien sûr, mais j'ai du mal à les considérer comme des "potes" sur le forum !


Photos