Voici ce que révèle ce test :

Véritables maîtres de la toile, les master-développeurs vivent dans la sphère du Web, de l’informatique et des nouvelles technologies.

Ils représentent 8% des internautes. C’est un groupe très masculin (82% d’hommes) et jeune (69% moins de 35 ans). Près de la moitié (44%) fait partie des catégories socioprofessionnelles supérieures et près d’un sur trois (31%) est étudiant.

Les master-développeurs sont des fans de Web : 88% (vs 53% pour l’ensemble des internautes) déclarent se connecter plusieurs fois par jour avec une durée moyenne de connexion par semaine de 24h. Ce sont les internautes les plus expérimentés puisque 71% se connectent déjà depuis plus de 5 ans.

Le master-développeur satisfait sa curiosité et son désir d’apprentissage dans tous les domaines à travers un outil considéré comme une « mine d’information inépuisable ».

Ils exploitent pleinement toutes les ressources d’Internet.

Ils utilisent le Web comme un gigantesque parc de loisirs aux possibilités multiples : écouter la radio, consulter des vidéos, télécharger des logiciels ou de la musique sont d’autant d’opérations que le master-développeur affectionne.

Internet représente aussi pour eux un vaste espace de liberté. Ils participent à des forums, communiquent via des messageries instantanées et deviennent même parfois des producteurs de contenu en créant blogs et sites perso.

Plus gros utilisateurs du net, ce sont également les plus gros acheteurs on line : 87% ont réalisé des achats sur le Web au cours des 6 derniers mois, 67% au cours des 30 derniers jours.

Lorsque qu’il souhaite acheter un produit le master-développeur se tourne instinctivement vers son écran qu’il s’agisse de matériel informatique, de logiciels, de billets de train, de CD, de DVD, de livres ou de produits hifi-photo vidéo.

Tous ces points font des master-développeurs des membres actifs de la « e-communauté », en un mot des experts du Web !

Ca me va bien, je me retrouve globalement dans cette description.

Le sondage révèle six autres types d'internautes à découvrir ici. Et si vous souhaitez répondre au questionnaire, c'est par ici.