Ce séjour était prévu depuis longtemps, depuis Noël exactement. J'ai offert à Christine un coffret Weekendesk "Séjour pittoresque". Point de château cette fois-ci mais une demeure plus simple, originale et confortable. Après avoir été tentés par une habitation troglodytique, nous avons renoncés, convaincus par les commentaires négatifs des précédents utilisateurs. Nous avons jeté notre dévolu sur une belle longère, isolée en pleine campagne blésoise, le Clos Bigot. Le texte de présentation du site web associé a fini de nous convaincre. Le seul hic fut pour réserver : en janvier, déjà aucun week-end de libre avant septembre !

Le week-end fut agréable mais classique. Arrivés vers 16h00, nous sommes accueillis aimablement par la maîtresse de maison et ses deux gros chiens. La longère est coupée en deux : à gauche le logis des propriétaires, à droite une belle salle de séjour réservée aux clients, avec les chambres au premier étage.

Après nous être installés nous allons prendre un thé à Cour-Cheverny, avant de rentrer nous changer et ressortir au restaurant. Carte du terroir, portions copieuses, service standard, prix corrects, nous ressortons le ventre plein. La soirée est calme, il n'y a ni télévision, ni radio.

Ce matin le petit déjeuner est pris en commun autour de la grande table d'hôtes. Nombreux pains différents à volonté et confitures maison nous rassasient pour la journée. Il faut quitter la chambre avant 11h00, nous sommes donc de retour à Bourges de bonne heure.