Samedi nous étions donc à la Table d'Harmonie pour un concert intimiste donné par Syd Matters et ses invités sur la scène des Tontons. Il est bien agréable d'avoir cette petite scène à la programmation dynamique et éclectique à quelques dizaines de mètres de chez nous. Christine avait acheté les billets à la FNAC quelques jours avant pour le prix modique de 12,00 Euros.

A 21h00, heure théorique du concert, il n'y a pas encore grand-monde. Beaucoup de gens sont encore attablés ou debout au bar. Nous retrouvons quelques connaissances. Les instruments ne sont pas tous installés sur la scène mais aussi devant elle, empiétant sur le parquet.

Vers 21h15 la jeune chanteuse qui assure la première partie s'installe tranquillement, entourée de ses deux musiciens, à la guitare et au violoncelle. Tous trois forment le groupe berruyer Kinoko en orbite. Marie Lamy de La Chapelle, auteur, interprète et compositrice, et Ashod Torossian, compositeur et multi instrumentiste, ont formé leur groupe en 2006. Leurs musiques sont jolies, les textes sont bien écrits, l'ensemble est de belle facture, même si ce n'est pas le genre de musique que je préfère.

Après "Kinoko en orbite", les musiciens de Syd Matters viennent installer leurs instruments. Le reste de la soirée sera consacré aux "Balades sonores", concept musical regroupant plusieurs artistes qui joueront en solo avant de se réunir sous la bannière de Syd Matters. Le second groupe est donc My girlfriend is better than yours, formé d'un couple, sur scène et en ville, à la guitare et aux claviers. Ils sont accompagnés par le bassiste et le percussionniste de Syd Matters. Ils jouent de la pop psychédélique légère et joyeuse, en anglais, aux mélodies plutôt simples, entraînantes ou mélancoliques, c'est très sympa.

Ensuite l'Anglais Thos Henley vient, seul à la guitare, chanter de très jolies balades. Rapidement il quitte le micro et se débranche pour aller chanter au milieu du public assis par terre et devant les gens attablés (pour les faire taire ?)

Enfin Syd Matters (nom d'un groupe créé en 2002 par Jonathan Morali, auteur, compositeur, chanteur et musicien, qui a nommé ainsi son groupe en honneur à Syd Barrett (musicien de la première heure dans Pink Floyd) commence son spectacle au complet. Le guitariste de "My girlfriend is better than yours" est aussi celui de Syd Matters et se mêle donc naturellement aux autres musiciens, avec sa compagne, ainsi que Thos Henley. Cela forme un ensemble de huit musiciens, un peu à l'étroit sur la scène des Tontons. Ils entament par ma chanson préférée, "Everything else" et la magie opère immédiatement. Être aussi près des musiciens change totalement l'ambiance et la perception des musiques. La voix lente et mélancolique de Jonathan Morali, mêlée aux autres voix, fait contrepoint aux musiques souvent énergiques. Le plus étonnant est de voir les musiciens changer sans arrêt d'instruments (à part le bassiste et le batteur) : guitare, clavier, percussions, ils sont à l'aise avec tous. Du coup la scène n'est pas statique, au contraire, ça frise un peu l'embouteillage sur la scène minuscule des Tontons. Mais ça dégage une ambiance chaleureuse, presque intimiste, très agréable. Comme rappel ils jouent un titre É-NOR-ME (tiré de la B.O. du film "La Question humaine") avec des percussions endiablées montant crescendo mêlées aux guitares lancinantes, un vrai choc pour un final !

J'ai aimé ce concert infiniment plus que celui de 2008 au Printemps du fait de la proximité avec les musiciens. Après le concert j'achète leur EP, sorti en avance sur le prochain album complet.