Après ce week-end plutôt intense et éclectique j'avais prévu de me reposer enfin. Mais j'ai été alléché par l'annonce de la reformation de la Grande bande des cornemuses à la Foire aux ânes et aux mules de Lignières. Cet ensemble de cornemuses, créé en 1990 par le fameux Jean Blanchard, est réputée dans la région et a donné des concerts dans toute l'Europe en son temps. Les musiciens n'ont pas joué ensemble depuis longtemps mais ont accepté de reformer leur ensemble pour les vingt-cinq ans de la Foire aux ânes. Parmi les musiciens il y en a plusieurs qui font aussi partie des Thiaulins de Lignières et donc plusieurs qui sont nos amis. Sans parler des quelques éleveurs d'ânes que nous connaissons aussi. Nous voilà donc en route, par une temps chaud et ensoleillé.

Lignières est évidemment interdit à la circulation et entièrement réservée aux ânes, mulets, bardots et aux visiteurs. Il y a des dizaines d'animaux, beaucoup de mères et de petits mais aussi quelques mâles entiers, attachés à l'écart et avec un espace respectable entre chacun. Ceux-ci sont agités, braient et raclent le sol sans arrêt. La race la plus représentée est évidemment celle du grand noir du Berry. Nous rencontrons bien sûr beaucoup de gens connus, des éleveurs bien sûr, mais aussi des musiciens et des danseurs. Un attelage aux couleurs de la Belgique parcourt la foule, tirée par cinq superbes mules, harnachées avec cuir, grelots et ornements. Sur la carriole sont montés plusieurs musiciens de la Grande bande. Ils portent un drôle de couvre-chef. Renseignement pris il s'agit de l'espèce de bonnet couvrant les oreilles et le chanfrein des ânes au travail. Les musiciens le portent simplement à l'envers.

Au milieu du champ de foire se passent diverses animations. Nous assistons à l'une d'elle qui consiste à faire travailler un âne avec quelqu'un d'autre que son maître. Ca donne l'occasion de constater qu'un âne peut vraiment être têtu car la jeune fille qui est à la manoeuvre a beaucoup de mal à faire bouger l'animal, même en s'arc-boutant contre lui.

Enfin la Grande bande des cornemuses s'assemble. Les tambours entrent en scène les premiers, pour battre le rappel du public. Puis tous les cornemuseux entrent en jeu, de la petite 16 pouces jusqu'aux grandes 20 pouces, peut-être même 23 pouces. La musique produite par un ensemble aussi importants, avec des musiciens de ce niveau, est tout simplement magnifique.