Comme d'habitude je ne donne aucune indication à Christine, à part le kilométrage, d'autant moins que les fois précédentes elle a réussi à deviner où on allait malgré les maigres indices distillés.

Nous quittons Bourges de façon à arriver vers 15h30. Il y a beaucoup de monde sur l'autoroute et nous mettons un peu plus de temps que prévu. L'accueil est stylé et chaleureux. La réceptionniste nous accompagne à notre chambre qui est exactement conforme à ce que j'avais choisi sur Internet : elle se trouve tout en haut de la plus haute tour ronde du château. Après presque trente marches nous accédons à la salle de bains et il faut monter encore seize marches pour atteindre la chambre. Elle n'est pas très grande et ronde mais correctement équipée. Et surtout elle est entourée d'un balcon circulaire lui aussi, qui fait le tour à l'extérieur. Du coup la vue plongeante sur le château, sur le parc et sur la vallée est superbe. Christine est surprise et contente, je pense, mon but est donc atteint.

Salon du château de MaulmontAprès avoir admiré la vue et la charpente d'époque juste au-dessus du lit nous descendons visiter l'hôtel. Nous découvrons la petite piscine ronde où pour l'instant personne ne se baigne. Et pour cause : l'eau est très fraîche ! Christine n'hésite pas et se glisse dans l'eau. Du coup quelques personnes l'imitent frileusement. Moi j'hésite longuement mais je finis par me jeter à l'eau, c'est le cas de le dire. L'eau est vraiment fraîche mais comme la piscine n'est pas grande c'est supportable, voire agréable.

Avant de nous préparer pour le dîner nous profitons de la grande douche à l'italienne où nous pouvons entrer à deux, de plain pied. Comme il fait beau et chaud le dîner sera servi sur la terrasse, qui surplombe la vallée. La cuisine, qualifié de gastronomique, me plaît bien mais moins à Christine. Les plats sont pour la plupart originaux et suffisamment copieux. Le service est très rapide. Nous prenons une bouteille d'eau de Chateldon, une eau pétillante rare et délicieuse dont la source n'est pas loin d'ici.

Après le dîner nous allons prendre le café au salon. Il est lambrissé, chaleureux et propose de nombreux jeux de société. Nous sommes seuls, ce qui n'est pas pour nous déplaire.

Après une bonne nuit de sommeil nous descendons à la salle du petit déjeuner. Celui-ci est varié et copieux, digne d'un hôtel de cette classe. Seul bémol, de notre faute : nous arrivons trop tard pour avoir des œufs brouillés, et je dois me contenter d’œufs à la coque.

Avant de quitter l'hôtel nous faisons une dernière ballade pour prendre des photos.

Chambre au château de Maulmont