Elle date des débuts de Marie dans l'écriture, mais elle ne la chante en public que depuis peu de temps. Sur scène, Marie n'indique pas à qui elle s'adresse, et il faut connaître un minimum l'univers de Renaud pour le comprendre. Ceci dit, ne serait-ce que l'expression "chanteur énervant" doit mettre la puce à l'oreille, car c'est le surnom que Renaud se donne lui-même depuis la fin des années 80.
L'intérêt de cette chanson est qu'elle présente une situation plutôt inhabituelle : c'est là une jeune chanteuse qui égratigne un chanteur vedette. Mais elle le fait comme un hommage, avec en filigrane beaucoup d'amour, de respect et aussi de l'incompréhension. Marie est parfois présentée comme la fille artistique de Renaud, car elle admet qu'elle connait ses chansons et son univers depuis qu'elle est jeune. Sa façon de voir le monde et ses problèmes, et d'en parler, est effectivement dans la veine de celle du chanteur énervant. Même sa façon d'écrire, mêlant mots d'argots et jolis mots d'auteur, peut faire penser à Renaud. Mais la comparaison s'arrête là, Marie a sa personnalité (bien trempée !) et son univers musical bien à elle.
Marie a sans doute écrit cette chanson pour traduire sa peine de constater l'évolution de Renaud vers un show-biz et des paillettes qu'il a toujours refusés. Cette évolution a bien sûr commencé lorsqu'il a rencontré Romane Serda, qui l'a sorti de l'abîme d'alcool où il était tombé. Depuis, Renaud est devenu fou d'amour, au point d'épouser la belle Romane, au grand dam d'une partie de ses plus anciens admirateurs, restés bloqués à l'époque des premiers albums et du chanteur en santiags et blouson noir, qui refusait tout compromis et dénonçait tout ce qui le révoltait, en oubliant un peu vite que Renaud a 54 ans, qu'il a eu une vie mouvementée et qu'il a évolué comme chacun de nous. Peut-être a-t-il fait certains choix discutables, mais il faut se garder de le juger sur autre chose que sur ses oeuvres.
Revenons à la chanson elle-même. C'est un bijou d'écriture car Marie y a mêlé plus d'une vingtaine de références aux chansons de Renaud, attestant ainsi sa grande connaissance de l'univers poétique du chanteur sur plus de vingt ans. Ces références n'ont bien sûr rien d'officiel, ce sont des suggestions proposées par des potes avisés.
  1. "ton dernier bal" : "C'est mon dernier bal" ("Ma gonzesse" - 1979)
  2. "gueule d'aminche" : "Gueule d'aminche" ("Amoureux de Paname" - 1975)
  3. "adieu minette" : "Adieu minette" ("Laisse béton" - 1977)
  4. "caillasses plein tes chaussettes" : "Marchand de cailloux" ("Marchand de cailloux" - 1991)
  5. "elle t'a décollé de ton Zinc" : "Où c'est qu'j'ai mis mon flingue ?" ("Marche à l'ombre" - 1980)
  6. "casquette plombée sur le crâne" : "Pochtron" ("Morgane de toi" - 1982)
  7. "y'a eu Dylan avant toi" : "Société tu m'auras pas" ("Amoureux de Paname" - 1975)
  8. "le petit chat qui est mort" : "Le petit chat est mort" ("A la belle de mai" - 1994)
  9. "avocats de Bhopal" : "Mort les enfants" ("Mistral gagnant" - 1985)
  10. "les militaires" : "Le déserteur" ("Morgane de toi" - 1982)
  11. "massacre des indiens" : "Fatigué" ("Mistral gagnant" - 1985)
  12. "sirop de la rue" : "Le sirop de la rue" ("A la belle de mai" - 1994)
  13. "que toi tu préfères les oiseaux : "Le déserteur" ("Morgane de toi" - 1982)
  14. "que plus on vole moins on s'achète" : "Petit voleur" ("Marchand de cailloux" - 1991)
  15. "marchand de tendresse" : "Marchand de cailloux" ("Marchand de cailloux" - 1991)
  16. "ton cassoulet pour ta gonzesse" : "Ma gonzesse" ("Ma gonzesse" - 1979)
  17. "rengaines dans les ghettos" : "Jonathan" ("Putain de camion" - 1988)
  18. "ranger pour une dame" : "Gueule d'aminche" ("Amoureux de Paname" - 1975)
  19. "que jamais on aura ta peau" : "Le déserteur" ("Morgane de toi" - 1982)
  20. "on veut t'retourner ton manteau" : "Cheveu blanc" ("A la belle de mai" - 1994)
  21. "tu fouilles dans ton sac... et les stimorols" : "Dans ton sac" ("Marchand d'cailloux" - 1991)
  22. "par le licou" : poème de Victor Hugo "Gastibelza" mis en musique par Brassens qui donnera naissance à une chanson reprise par Renaud dans "Renaud chante Brassens" (1995)
Marie a été sacrée artiste du mois par Yahoo Music en septembre.
Merci à Ben qui ne m'en voudra pas (j'espère) d'avoir pioché allégrement dans le post de son forum consacré à Marie