Quand elle est revenue ici à Noël dernier, Lingli et moi avons pris beaucoup de photos ensemble, et je lui en ai montré beaucoup d'autres, en particulier celles de notre maison de Bourgogne. Et, sachant qu'elle maniait maintenant parfaitement l'appareil numérique que je lui avait offert en 2006, je lui ai demandé de prendre des photos lorsqu'elle retournerait chez ses parents, à la campagne. Ca l'a surprise, elle n'en voyait vraiment pas l'intérêt. Mais elle a accepté quand je lui ai expliqué que ça m'intéressait beaucoup de voir la Chine où elle vivait, et pas seulement la Chine de carte postale.

Après deux mois de silence, suite à son retour en Chine, j'ai reçu deux mails presque coup sur coup cette semaine. Dans le premier elle me donnait carrément ses codes d'accès à sa boîte mail Yahoo, afin que j'y puise les photos qu'elle avait faites pour moi. Effectivement, dans quatre messages m'attendaient plus de quarante Mo de photos !

Lingli a été consciencieuse, elle a tout photographié, en pensant peut-être à la vision que j'en aurais. Extérieur de la maison, salle de séjour, chambre, jardin, cuisine séparée (et rustique), décors intérieurs typiquement chinois, linge qui sèche sur de longs bambous, etc. Je suis surpris de constater que même en pleine campagne les meubles sont modernes et très semblables aux meubles modernes standards d'Europe. On les croirait achetés chez Ikea. Seuls le canapé, un fauteuil et une table basse sont dans le style chinois, bien que modernes. Ils me rappellent tous les meubles qu'on trouvait dans les boutiques chinoises à l'île Maurice.