Ce sondage complet et assez intrusif (surtout si on donne ses coordonnées à la fin) mesure les degrés d’expertise, d’échange, de consommation et d’approche de l’Internet des personnes qui l'utilisent... ou pas.

Le sondage est ici et les principaux résultats de l'étude sont ici.

AUTOCHTONE (mon score : 100 %)

Sur Internet, les autochtones sont chez eux. Véritables passionnés du Net, ils s'y connectent plusieurs fois par jour et y passent de nombreuses heures chaque semaine. Par utilité ou par simple divertissement, ils se tournent sur la toile de façon automatique. Internet fait partie intégrante de leur quotidien, ils s'y sentent très à l'aise.

A l'inverse les touristes sont des occasionnels du web. Ils consultent très peu Internet et s'y connectent peu fréquemment. Peu à l'aise avec Internet ou utilisateurs du web par nécessité uniquement, les touristes n'attachent pas beaucoup d'importance à cet outil. Ils visitent quelques sites, consultent l'information recherchée et repartent aussitôt.

ACTEUR (mon score : 80 %)

Les acteurs sont de véritables experts d'Internet au point de devenir eux même des producteurs de contenu (sites personnels, blogs, commentaires). Ils contribuent activement au développement du web qu'ils aiment voir fonctionner et évoluer.

Pour les spectateurs Internet est avant tout pratique. Ils s'illustrent par une posture de spectateur qui regarde, consulte le Web sans contribuer à son développement. Ils exploitent cette mine d'informations inépuisable en consultant essentiellement des sites pour s'informer sur leurs centres d'intérêt : décoration, mode, beauté, bien-être, gastronomie, voyages. Par manque de temps ou de connaissances, ils privilégient la consultation au partage et à l'échange via la création de site ou de blog.

MOOGLIE (mon score : 75 %)

Les Mooglie sont dans la culture de l'échange et de la rencontre. Les blogs, chats, forums et réseaux sociaux sont leurs moyens de communication favoris. Ils partagent sur le web leurs goûts, leurs points de vue, leurs fichiers (musique, vidéo, photos), leurs loisirs (jeux en réseaux). Internet est considéré comme un café, un bar, lieu de communication et d'échange avec les autres Internautes. Rester en contact avec la communauté du Web est primordial pour eux.

Par contre les Robinson ne communiquent pas ou très peu avec les autres Internautes. Ils ne sont pas intéressés par la communauté du Web et ignorent blogs, chats, forums et réseaux sociaux.

Équilibre entre LUDIQUE et PRAGMATIQUE (mon score : 50 %)

Les ludiques utilisent essentiellement Internet pour se divertir. Ils exploitent toutes les fonctionnalités ludiques du web : jeux, musique, cinéma, télévision, vidéos. Pour eux Internet est un immense terrain de jeux !

Pour les pragmatiques Internet est avant tout un outil fonctionnel. Ils gèrent leurs comptes bancaires, recherchent des informations pratiques (météo, trafic, bourses...), s'informent sur l'actualité... Pour eux, le Web rime avec utilité et efficacité : c'est une mine d'informations, une encyclopédie et donc un réel gain de temps dans leur quotidien.

ABEILLE (mon score : 65 %)

Les abeilles sont des internautes qui papillonnent d'un site à l'autre. Ils ne sont pas adeptes de quelques sites en particulier mais utilisent toutes la palette de services offerte par le web en multipliant les activités et les sources d'informations et de divertissements. Ils butinent le Web !

Les castors, eux, sont des experts dans leur domaine. Ils consultent très souvent les mêmes sites et réalisent habituellement les mêmes opérations. Ils se concentrent sur des thématiques bien précises et utilisent Internet au maximum pour renforcer leur expertise dans ces domaines. Le castor creuse son expertise grâce au Web !

SÉDENTAIRE (mon score : 100 %)

Les sédentaires consultent Internet essentiellement de manière plus classique, via un poste fixe. Ils ne sont pas amateurs des nouvelles technologies ou ne ressentent pas le besoin de rester connecté partout.

Alors que les nomades peuvent utiliser Internet partout où ils se trouvent. Ils souhaitent rester connecté partout et sont donc adeptes des nouvelles technologies leur permettant de se connecter en mobilité via un ordinateur portable, un téléphone mobile ou un assistant numérique. Ils sont également friands du wifi leur permettant d'assouvir leur soif de Web nomadisme !

CIGALE (mon score : 75 %)

Les cigales sont des adeptes du shopping online. Chaque semaine, ils achètent sur la toile et leurs achats sont souvent diversifiés : vêtements, livres, CD, voyages, hôtels, ... Internet est pour eux un immense centre commercial ! Le e-commerce n'a plus de secret pour eux !

Les fourmis ne font jamais d'achat sur le web et ne sont pas sensibles aux bandeaux publicitaires. Manque de maitrise, de confiance ou simple besoin de voir ou de toucher les produits ?