Everquest II me manque, même si j'ai conscience de ne pas disposer d'assez de temps à y consacrer pour rentabiliser son abonnement mensuel. Je regrette la richesse du jeu et la qualité des contacts, même si en contrepartie sa complexité était importante.

J'ai essayé un jeu similaire totalement gratuit, Shaiya, mais sa gratuité en limite de fait la qualité et l'intérêt.

Récemment j'ai vu sur France 3 un documentaire très bien fait sur l'addiction aux jeux vidéo, et j'y ai découvert Guild Wars. Qualifié par ses concepteurs de CORPG (Competitive Online Role-Playing Game ou jeu de rôle en ligne compétitif) il est censé se distinguer légèrement des MMORPG (Massively Multiplayer Online Role-Playing Game ou jeu de rôle en ligne massivement multi-joueurs) par son recours plus important au mode PvP (Plaver versus Player ou joueur contre joueur). A part ça sa structure et son univers sont similaires. Guild Wars ne nécessite aucun abonnement une fois le jeu (et ses extensions facultatives) acheté. Ainsi il est possible de jouer à son rythme sans la pression d'un abonnement mensuel. Le jeu a été développé par d'anciens concepteurs de Blizzard, ce qui a contribué à me faire essayer ce jeu. En effet Blizzard est l'éditeur de Diablo II, Starcraft et Warcraft II, jeux auxquels Benjamin et moi avons joué des centaines d'heures pendant des années. J'ai été séduit aussi par le fait que le jeu privilégie le travail en équipe plutôt que la course aux niveaux d'expérience (d'ailleurs limités à vingt). Bien que Guild Wars soit beaucoup moins élaboré qu'Everquest II (il manque notamment tout le volet artisanat : dans Everquest II chaque personnage a la capacité de forger armes, armures, outils, etc. en récoltant des matières premières et en utilisant des compétences évoluées), ce jeu possède quelques caractéristiques uniques dans le monde des MMORPG évolués. Outre son absence d'abonnement, la technologie de mise à jour d'ArenaNet (le réseau utilisé pour jouer à Guild Wars) est unique et élimine définitivement le concept de patch. Le jeu se met à jour en permanence pendant que l'on joue. Ainsi le monde est très dynamique et change continuellement.

Mon premier personnage est une guerrière, comme toujours, avec la compétence secondaire de rôdeuse. Son nom est Alcanthia Reginatus. Pourquoi ? Parce que ça sonne bien ! Sa double compétence fait d'elle une combattante émérite qui peut aussi commander les animaux et les éléments, tout en ayant certains pouvoirs de guérison. A ce jour j'ai atteint facilement le niveau huit en solo, le temps de me familiariser avec les commandes et les cartes. J'ai hâte ensuite de jouer en équipe, au sein de la guilde qui a bien voulu m'accueillir.