J'aime les films de gangsters avec une atmosphère plombée et j'aime Richard Berry et Jean Reno. J'ai donc bien aimé L'immortel, dernier film du premier avec le second dans le rôle principal. Le film est tiré d'un roman récent, lui-même directement inspiré de la vie du truand marseillais Jacky Imbert, chef de bande qui a survécu aux guerres de gangs et qui jouit paisiblement de sa retraite à Marseille.

Le film attaque très fort par une scène extrêmement violente qui donnera le ton au film d'un bout à l'autre. Il y a peu de suspens, la ligne scénaristique est claire et droite, mais l'atmosphère reste lourde et oppressante, pour le plus grand bien du film. Les scènes d'action et de poursuite sont de haut niveau, parfaitement intégrées à l'histoire. Tous les seconds rôles sont très bien, sauf Kad Merad qui a un peu de mal à convaincre en salopard et qui surjoue un poil trop. Richard Berry, qui s'est octroyé un petit rôle, aurait mieux tenu le rôle de Kad.

Pour moi la force du film vient essentiellement de l'interprétation de Jean Reno, roc indestructible et taciturne, qui, bien que truand, est attaché à certaines valeurs incontournables. De plus on retrouve tous les codes du polar classique à la française, juste remis au goût du jour. Du coup que les âmes (trop) sensibles s'abstiennent.

AlloCiné