Les critiques étant plutôt bonnes sur ce film et sur Gérard Depardieu, et faute d'autre film à voir, j'y suis allé par curiosité. Et bien m'en a pris. Avec la personnalité des deux réalisateurs, Gustave Kervern et Benoît Delépine, auteurs phare pour l'émission loufoque et culte Groland, il était facile de s'attendre à une pochade complètement déjantée, au goût limite, et destinée aux aficionados de Groland. Que nenni ! Les deux compères réussissent magistralement une comédie mélancolique et tendre, où tous les acteurs, principaux et secondaires, sont quasiment parfaits. Depardieu est magistral dans la peau de ce géant un peu benêt, simple et gentil, aux longs cheveux ondulés, qui se retrouve à la retraite alors que la seule chose qu'il sache faire c'est travailler. Yolande Moreau campe son épouse, désabusée et réaliste, supportant son gros ours de mari mais l'aimant bien au fond. Et la kyrielle de personnages que Serge Pilardosse va croiser dans sa quête de ses "papiers de retraite" est superbe. D'un Dick Annegarn jouant de l'harmonica à une Miss Ming jouant sa nièce, adorable mais frapadingue, en passant par Benoît Poelvoorde, chercheur de (petits) trésors solitaire et aigri ou Isabelle Adjani en fantôme amoureux.

Le seul gros bémol, pour ne pas dire ratage, concerne le traitement de l'image. Sans doute pour céder à la mode, l'image semble tournée avec une caméra vidéo à deux sous. Soit. Mais l'effet est beaucoup trop accentué voire caricatural. Dans les scènes de pénombre, les personnages sont presque masqués par le bruit de l'image ! J'ai trouvé cette outrance carrément gênante. Dommage.

AlloCiné