Créé en 1998 par Jean-Claude Laporte et les deux soeurs Delphine et Magali Bordat, "Coup de 4" propose des concerts et des animations, particulièrement de bals folk. Jean-Claude Laporte a appris la vielle avec le fameux Gaston Guillemain dès l'âge de six ans. En 1968 il fonde le groupe "La Chaînée Castelloise" dont il fait toujours partie. Il est considéré à la fois comme le plus jeune vielleux de France et comme le dernier ménétrier, héritier d'une longue tradition de musiciens qui parcouraient les campagnes pour animer noces, banquets et fêtes de village.

Delphine Bordat, aujourd'hui professeur de musique et d'histoire des arts, a commencé à jouer de l'accordéon diatonique à 8 ans. A 10 ans elle commence la flûte traversière puis apprend le solfège et fréquente le Conservatoire régional et la faculté de musicologie de Tours.

Magali Bordat commence quant à elle l'apprentissage de la vielle à roue à 10 ans avec Jean-Claude Laporte. Bercée dans la musique traditionnelle depuis son enfance elle suit un cursus musical classique avec l'étude du solfège, de la clarinette et de la guitare. Actuellement Magali crée des spectacles pour enfants mêlant musique et théâtre et s'est tournée vers la musicothérapie tout en enseignant la vielle à roue.

Quand nous arrivons à la salle de Marmagne les tables sont déjà disposées et les musiciens sont en train d'installer instruments et sonorisation. Je suis frappé par la quantité de matériel de sonorisation ! Outre des enceintes à trois voies (tweeters et caissons de basse) et une console déportée grâce à un câble multi paires, je découvre deux imposants équaliseurs à trente fréquences et deux autres boîtiers que je ne connais pas. Du coup je discute avec le sonorisateur (accessoirement père des deux musiciennes) qui m'explique le rôle de ces boîtiers : ce sont des compresseurs destinés à filtrer le son des vielles afin de supprimer les harmoniques parasites et les sons trop aigus. Je remarque aussi une enceinte (comme les nôtres) disposée en fond de scène : elle évite de trop pousser le volume des enceintes de façade afin d'équilibrer le son en salle. Impressionnant. Mais le mieux est à venir : lorsque les premiers essais de son sont effectués je découvre une sonorité nouvelle, jamais entendue en bal folk. Le son est moelleux, rond, sans aucun aigu parasite, bien équilibré entre devant et fond de salle, c'est un bonheur. Il n'y a pas de secret : un bon son nécessite un investissement important en matériel de qualité.

Quand leurs réglages sont terminés nous les invitons à un repas simple avec nous. C'est l'occasion de faire connaissance, de bien discuter et de passer un très agréable moment avec des personnes très sympathiques et ouvertes.

A 21h00 les premiers clients arrivent, mais clairsemés. Et malheureusement ça ne se bousculera pas : nous dépasserons à peine les quarante entrées payantes. Par contre la plupart des personnes présentes sont des bons danseurs et c'est très agréable. De notre point de vue c'est l'idéal : de la place pour danser (vu le peu de monde présent) et uniquement des danseurs non débutants. Le groupe commence donc à jouer et ne s'arrêtera qu'à 2h15, sans une pause. Chapeau. Outre la vielle, ils jouent de la cornemuse, de l'accordéon diatonique, de la guitare et de flûte traversière. Leur répertoire est très large. Outre les danses habituelles de bal folk, ils puisent dans un répertoire moins fréquent qu'on trouve surtout dans les cercles de danse : cotillon vert, branle des chevaux, pastourelle, bourrée de Valençay, bourrée à huit, carnaval de Lantz, bourrée d'Aurore Sand, etc. On a même droit à une valse musette et à un tango pour clore la soirée, puisque "Coup de 4" a aussi des airs musette à son répertoire. A partir d'1h00 du matin ils se transforment en juke-box : nous pouvons leur demander une danse et, s'ils la savent, ils la jouent ! Le bal se finit dans une atmosphère presque familiale : une grosse poignée de danseurs connaisseurs et un échange total avec les musiciens. Super sympa.

Après le bal tout le monde met la main à la pâte et en une demi-heure tout est démonté et rangé. Pour une fois le rangement de la sono prend beaucoup plus de temps que le rangement de la salle. Nous sommes ravis de la soirée et de la découverte de cet excellent groupe. J'espère qu'eux aussi ont passé un bon moment.

Jean-Claude Laporte