Il s'agit en fait de la Fête des lumas, traditionnelle depuis 1971, et Brug Arvor s'est fait embaucher pour proposer une animation folklorique. Quand nous arrivons dans le village, un peu avant 14h00, la fête bat déjà son plein. Outre de nombreux stands de fête foraine, il y a une exposition de voitures anciennes. Nous passerons en alternance avec des danseurs de K-Danse, qui proposent des danses de salon du début du XXème siècle. Nous sommes installés au premier étage de la mairie, pour nous changer et nous préparer. Pour commencer l'organisation nous fournit un ticket à échanger contre un repas. Avant de nous restaurer, Christine et moi testons la sono avec l'organisatrice. Après le repas, comme il y a du temps avant notre premier passage, je vais m'allonger dans la voiture, à l'ombre, pour somnoler un moment et récupérer un peu de forces.

Puis vient le temps de faire nos premières danses. Nous dansons dans la rue, sur le bitume, au milieu des gens massés des deux côtés. Cette première partie est laborieuse, certains danseurs sont angoissés, peut-être à l'idée de se produire si près du public, et les erreurs sont nombreuses. Après nous K-Danse exécute sa première partie. Pour eux aussi ça ne se passe pas très bien. Ils changent de CD à chaque musique (étrange...) et ont des soucis avec le lecteur de CD. Rapidement c'est de nouveau à nous et cette fois tout se passe bien, les danses et les chorégraphies sont impeccables. Certaines danseuses se font embarquer dans des vielles voitures et c'est l'occasion de prendre des photos.

Il est prévu une troisième partie de danses avec le public mais comme nous avons pris un peu de retard, je m'éclipse à 18h00 car à 19h00 j'embraye sur le Cosmic Trip.