Comme l'interview était compatible avec mes horaires de bureau, je me suis rendu avec plaisir à la Chambre de commerce. J'ai retrouvé sept autres membres de la Webschool, parmi ceux de la fine équipe que nous formons depuis plusieurs mois. Il est dommage que nous n'ayons pu tous être présents. Le journaliste, visiblement peu au courant de Facebook et peu mordu d'Internet, a dirigé son interview sous forme de table ronde. Il posait des questions et chacun d'entre nous donnait son avis. Nous avons fait passer un certain nombre de messages, en particulier sur les bonnes choses que peut apporter aussi Facebook et sur sa non dangerosité, à condition d'être correctement compris et utilisé. La Webschool a été bien sûr citée plusieurs fois.

A la fin de l'interview, qui a duré presque quarante-cinq minutes, le journaliste a pris des photos de nous un peu décalées, par groupes de deux.

Et ce matin nous avons eu la surprise de voir l'article tiré de cette interview en pleine page de droite, en cinquième page. A part quelques fautes (notamment sur mon nom, mal orthographié), les propos retranscrits sont globalement conformes à ce que nous avons dit.

PS : cliquez sur l'image pour lire l'article